Pour changer un peu des tenues "simples", j'ai décidé de me faire un tabard.

Mais du fait que j'y ai mis des armoiries, il faut appeler cela un cotte d'armes.

Je l'ai fait au plus simple.

Dans la pièce de tissu, de deux fois la longueur désirée, j'ai fait une ouverture pour passer la tête.

Puis j'ai cousu de chaque côté, du bas de l'emmmanchure jusqu'en bas.

Pour que cela ne ressemble pas plus à "un tuyau de tissu" qu'à une cotte d'armes, j'ai fait une fente à l'avant et à l'arrière, ce qui facilite beaucoup de mouvements comme la marche et surtout pour s'asseoir.

J'ai décidé de trancher le côté obscur du vêtement en y mettent un biais rouge, en rapport au blason : une simple hermine (on est Breton ou on ne l'est pas).

N'étant pas doué pour faire toute sorte de couture (du moins à l'époque), j'ai tout bonnement peint mon blason.

du fait que j'avais déjà une cotte rouge, j'ai pensé que cela irait bien ensemble.

tenues médiévales 003 On voit mal l'hermine sur cette photo mais il y a d'autres photo où on la distingue plus facilement.

En passant, un grand merci à Tatiana pour ces superbes chaussures.

Je m'étais acheté cette épée lors d'une de mes visites au Puy du Fou.

Il ne me reste plus qu'à me faire une cotte de mailles, mais j'en voudrais une légère du fait qu'elle ne sera pas faite pour me protéger des coups... j'espère !

Les photos de l'album ont été prises dans une charmante chapelle de Locronan.