En premier, il faut faire un patron.

Je me suis servi d'un pantalon normal dont j'ai reproduit la forme d'une jambe sur du carton souple (comme celui qu'il y a sur les palettes de briques de lait), c'est plus résistant que du papier.

On marque le contour à la craie sur le tissu.

pantalon blog 003D'un côté,

pantalon blog 004puis l'autre.

pantalon blog 005Résultat final

Il ne faut pas oublier de marquer les réserves pour les coutures et les ourlets ainsi que le passant pour le cordon.

pantalon blog 006C'est fait !

Tailler deux pièces semblables.

 

pantalon blog 007Zut ! J'ai oublié de couper en haut. Je vais rectifier ça.

Puis on coud les pattes du pantalon sur la longueur.

pantalon blog 010

Assembler les deux pièces pour former le fond du pantalon, faire l'ourlet de la ceinture sans oublier de faire le passant pour le cordon.

Personnellement, pour la couture de l'avant, je ne vais pas jusqu'en haut.

Cela aide un peu en cas de besoin naturel et ça ne se voit pas sous la cotte.

Glisser le cordon et faire les ourlets du bas.

C'est fini.

L'avantage avec cette technique, c'est que l'on peut faire trois styles de pantalons.

3 styles de pantalons 004Style Viking

3 styles de pantalons 005Style chausses à fond plein, avec rembourrage si vous craignez les mauvais coups

3 styles de pantalons 006Style chausses, porté avec des braies. Pour cela il ne faut pas coudre les deux pattes ensemble mais juste les relier avec un cordon.

Je vous avais prévenu que je ne faisais pas forcément dans l'historicité.

Mais j'ai déjà vu ce style de chausses sur des photos de défilés médiévaux. Comme quoi...

Vous voyez, c'est simple de faire un pantalon qui peut même être porté sans vêtement médiéval.